Parce que le monde d’aujourd’hui est cross-media, Casablanca est un studio graphique, basé à Lyon et Paris, proposant des créations de qualité, mais abordables, sur tous supports : Vidéo, Print, Digital,...

La difficulté de filmer un lever et un coucher de soleil en Timelapse

photo 3

L’Agence Creadequat a récemment demandé à Casablanca Studio de tourner pour un de ses clients un lever de soleil et un coucher de soleil en Timelapse sur le Port de Lyon. L’exercice s’est avéré assez difficile pour plusieurs raisons :

1°) la période de l’année : le mois d’octobre est moins ensoleillé que septembre et bien sûr que les mois d’été. Résultat : on risque bien de se lever pour rien et de se retrouver devant un soleil timide qui ne se lève que pour se cacher de nouveau derrière la brume matinale… ce qui est arrivé le premier matin. De plus le changement d’heure vous fait lever encore plus tôt.

 

photo 4

 

2°) le site : du fait du caractère stratégique du port de Lyon et de la présence de réserve de pétrole, ce site est sécurisé et sujette au plan Vigipirate. Si vous loupez votre coup, il faut de nouvelles autorisations pour revenir. De plus il faut bien sûr veste, chaussures, et casque de sécurité. Le meilleur spot pour le lever de soleil était en haut d’un immense portique de plusieurs dizaines de mètres de haut. On s’y sent un peu seul à 6h du matin. Prévoir une doudoune et un thermos…

 

photo 1

 

3°) filmer le soleil : les caméras ne sont pas faites pour filmer le soleil. Il faut donc prévoir des filtres UV pour ne pas endommager définitivement le capteur. De plus on passe de l’obscurité totale à la clarté aveuglante, ce qui oblige à trouver le bon compromis en terme d’ISO, d’ouverture de diaphragme, etc… Les appareils photos eux s’ajustent à chaque changement de luminosité et on peut avoir une vidéo au final qui clignote (« flicke »). On rajoute à ces difficultés le fait d’avoir un travelling motorisé qui ne doit pas arriver en bout de course avant ou trop après le lever de soleil….Bref, prévoir un  bon travail de préparation pour affiner les réglages, et de la post-prod pour corriger les défauts, rééquilibrer,…

 

photo 2

 

Le résultat :

Le plan grand-angle avec la BlackMagic :

 

Le plan avec le Canon 5D objectif 135mm :

 

Le coucher de soleil avec la BlackMagic (le plan au 5D 135 mm n’était pas techniquement réussi et donc inexploitable)  :

Laisser un commentaire